Zoom ou focale fixe ?

Orage sur Assila

En photographie, surtout numérique, le zoom semble être incontournable de nos jours. D’ailleurs la plupart des boitiers sont vendus accompagnés de l’inévitable engin, souvent en promo. Il faut avouer que c’est un outil bien pratique, surtout avec des valeurs d’ouverture à toutes les focales quasi identiques à celles des focales fixes. Mais il a ses faiblesses aussi… attention de bien garder une vitesse suffisante afin d’éviter un flou de bougé. Pour donner un ordre d’idée, avec un peu d’entrainement n’importe qui est capable de réaliser une photo nette à 1/30 de seconde avec un objectif de 35 mm… avec un zoom  réglé sur la même focale c’est une autre paire de manches!
Pour ma part, en ballade, j’utilise de plus en plus un 50mm  et un 35 mm sur mon Canon 5D Mark II. C’est plus discret, beaucoup moins agressif qu’un gros 28-70 qui vous donne tout de suite l’allure d’un paparazzo! Les gens ne vous regardent plus de travers… ça fait plaisir.
J’ai également remarqué  lors des stages que j’organise, que chacun, même en se servant d’un zoom, a sa focale préférée sur laquelle il revient  comme par habitude.
Et puis tant qu’on a des jambes on peut se rapprocher non? Mieux, on peut aussi s’éloigner! Bon sans rire, ces petites promenades en allez-retour permettent bien souvent d’approcher le sujet d’une façon singulière…